mardi 26 juin 2007

Thierry Modo: je ne suis pas encore mort


Le jeune joueur Camerounais sur qui on fondait beaucoup d’espoirs dans les années 99 joue depuis quelques saisons en Grèce. Le natif de Bieyem-Assi que nous avons rencontré dans la maison familiale évoque ses problèmes de salaire en Grèce, il parle de sa carrière qui n’est pas celle qu’il avait souhaitée avant de jurer la main sur le cœur qu’on entendra encore parler de lui.


Merci de nous recevoir dans le domicile de votre maman ici à Bieyem-Assi, comment vous allez ?

Je vais bien, les vacances se passent bien avec les championnats de vacance, mais on essaye aussi de se reposer au maximum après une longue saison en Europe.

On vous a surpris ce matin entrain de courir, c’est dire que même pendant les vacances vous travaillez aussi dur ?

Disons que si je continu de courir c’est pour garder la forme, c’est pour ne pas être vide totalement, nous avons un programme que nous suivons par rapport au début de saison si je cours c’est juste pour s’entretenir. Il ne faut pas être surpris à la reprise parce que c’est où on gagne sa place.

En dehors de cet entretien que vous faites chaque matin, comment vous occupez vos journées depuis que vous êtes au pays ?

Après le footing du matin, je me repose un peu, je reste avec les amis au quartier on bavarde, si c’est le jour où il y a match au quartier comme ce sera le cas demain avec le tournoi Festi Eto’o, je joue.

Larissa Fc votre équipe a remporté la coupe de Grèce cette saison, comment vous jugez votre saison ?

Je crois qu’elle a été positive, j’ai joué des matches, je suis content de mon temps de jeu, nous avons remporté la coupe de Grèce, nous sommes qualifiés pour la coupe de l’Uefa, pour une équipe aux moyens modestes, je crois que nous avons fait une bonne saison, on ne pouvait rêver mieux.

Votre équipe est Européenne, ceci peut vous motiver à rester, on sait que plusieurs joueurs rêvent de participer à cette compétition ?


C’est toujours motivant de jouer une coupe d’Europe, mais il faut aussi regarder les conditions pour rester, c’est le rêve de tout joueur de participer à une coupe d’Europe. En ce quoi me concerne, si on revoit mes conditions je pense que je vais rester c’est vrai que j’ai encore un an de contrat.

Vous parlez de conditions c’est dire que le traitement n’est pas celui que vous attendez des dirigeants de Larissa Fc ?

Vous savez la Grèce c’est trop d’arriéré de salaire, on est toujours entrain de douter, on se dis qu’est-ce qui va se passer la saison prochaine, malgré la coupe d’Europe tu te dis si on vous élimine qu’est ce qui va se passer, ce n’est vraiment pas encourageant de jouer en Grèce dans ces conditions.

Un mot sur le niveau du championnat Grec ?

Je peux comparer le championnat de première division de Grèce à la deuxième division en France, le championnat Grec n’est pas très relevé, c’est vrai qu’après la coupe d’Europe qu’ils ont gagnés ils commencent à faire venir des joueurs, Rivaldo est là, Yaya Touré est venu, je crois que dans quelques années il va falloir compter avec ce championnat et même le football Grec.

Quels sont vos rapports avec les autres joueurs Camerounais de la Grèce ?

J’avais Joël Epalle qui était à une heure de moi, on se voyait constamment on était plus que des frères, Bwellé Guy qui était aussi en Grèce mais il était loin, on n’avait pas un contact physique mais téléphonique. Le gardien Ebedé est aussi loin de moi, mais on s’appelle. En première division en Grèce en ce moment on compte seulement trois Camerounais.


Vous n’avez pas de problème de langue et surtout de racisme comme ailleurs en Europe ?

Le racisme existe partout, pour ce qui est de la langue on s’adapte, je me bats en anglais, je comprend aussi le Grec, le football ne parle aucune langue, c’est sur le terrain que chacun parle avec le ballon.

On vous a connu dans Olympique de Mvolyé, dans le Tonnerre de Yaoundé et même dans le Canon de Yaoundé, comme un jeune joueur talentueux sur qui on fondait beaucoup d’espoirs, que répondez-vous à ceux qui pensent que vous avez stagné ?

C’est vrai que j’ai stagné c’est parce que je n’avais pas eu à l’époque de bons conseillers, ceux qui étaient chargés de gérer ma carrière pensaient seulement à l’argent et pas à mon talent. Beaucoup de gens m’ont oublié et pourtant j’ai fais mes preuves en championnat et dans les différentes sélections nationales avant d’aller en Europe, mais je pense que je peux revenir à un bon niveau, je ne suis pas mort, je vais revenir à mon meilleur niveau il suffit d’avoir de bons contacts comme à l’époque.

Parlant justement de contact, est-ce que vous avez d’autres contacts en dehors de la Grèce ?

J’ai beaucoup de contacts en dehors de la Grèce, mais vous savez que en football tant que rien n’est signé, on ne peut pas parler clairement, lorsque les choses vont se préciser je vais vous en dire un mot.

Vous avez fais toutes les sélections nationales, minime, cadette, junior, Espoir et même les lions indomptables, votre dernière sélection chez les lions était en décembre 2005, est-ce que vous avez gardé un contact avec les dirigeants des lions ?

J’ai gardé le contact avec les dirigeants, mais je préfère être stable dans un club où je m’exprime bien, ce n’est qu’après que je peux penser à l’équipe nationale. L’équipe nationale ne finie pas, si je suis dans un bon club, où si je fais une bonne coupe d’Europe avait Larissa Fc, je vais revenir en sélection. Je n’ai aucune inquiétude quand à la sélection.

Même si vous n’êtes pas à l’intérieur de cette équipe, vous pensez qu’elle est devenue plus forte ?

Je pense que l’équipe est forte, peut être pas comme celle d’avant mais il y a plus de jeunes joueurs et qui jouent effectivement dans leur club en europe.

En dehors du football quel est votre passe temps favori ?

J’aime discuter avec les amis au quartier, regarder un DVD des Guignols d’Abidjan, mais je n’ai pas une autre activité en dehors du football.

Que représente la famille pour vous ?

La famille est très importante pour un joueur et surtout pour moi parce que à un moment j’ai connu beaucoup de problème dans ma carrière, ma famille a été toujours avec moi, personne ne m’a jamais abandonné, et les amis aussi. Maintenant que je n’ai plus de père, je m’appuie beaucoup sur ma mère, je lui demande toujours ce qu’il faut faire avant de me décider.

Vous êtes footballeur professionnel, est-ce qu’on peut dire que vous êtes riche comme les autres footballeurs professionnels ?

(Rire) riche c’est trop dire, je me suffit, j‘essaye de ne pas avoir faim comme on dit, je me bats pour que ma mère soit à l’aise, que mes frères ne manquent de rien.

On dit que vous êtes un ami personnel de Samuel Eto’o ?

Samuel c’est un ami de longue date, il a beaucoup fait pour moi, c’est quelqu’un de bien c’est un altruiste, on ne peut que prière pour que rien de fâcheux ne lui arrive, c’est vraiment quelqu’un de bien.

Mais lorsqu’il est au pays on ne vous voit jamais ensemble ?

( Rire), on sait comment on se voit.

Depuis que vous jouez au football quel est votre meilleur souvenir ?

C’est la préparation pour la coupe du monde 1998 en France. Je suis resté en stage avec les lions jusqu’à la veille de la compétition, j’ai joué avec Oman, Biyick, Jacques Songo’o des aînés qu’on ne rêvait pas retrouver sur une même table, nous avons passé de bons moment.




Nom : Modo Abouna

Prénom : Thierry

Date et lieu de naissance : 20 Mai 1981 à Yaoundé

Poste : Attaquant

Club actuel : Larissa Fc (club de première division en Grèce)

Clubs successifs :- Olympique de Mvolyé ( D2 et D1) 1996-1997
-Canon de Yaoundé 1997-1999
- Tonnerre de Yaoundé 1999-2000
- Balhinger ( D3, Allemagne ) 2001
- Tonnerre de Yaoundé 2002
-Majorque (première division en Espagne) 2002-2004
-Larissa Fc (première division en Grèce) 2004…..


Différentes sélections nationales : International minime, Cadet, Junior, Espoir et lion A. dernière sélection chez les lions en novembre 2005

Palmarès: -Champion de deuxième division en Grèce avec Larissa Fc 2005
- Vainqueur de la coupe de Grèce 2007 avec Larissa Fc
-Vainqueur du tournoi de Montaigu en France 1995
- médaille de bronze à la Can juniors 1999 au Ghana
- vainqueur des jeux africains en Afrique du Sud en 1999
-Médaille de bronze au tournoi de la Francophonie en 1997


















1 commentaire:

Monitor LCD a dit…

Hello. This post is likeable, and your blog is very interesting, congratulations :-). I will add in my blogroll =). If possible gives a last there on my blog, it is about the Monitor de LCD, I hope you enjoy. The address is http://monitor-de-lcd.blogspot.com. A hug.